fbpx

Chéli et ses débuts en F4

Finaliste du Volant 2019 de FEED Racing, Etienne Chéli avait été battu en finale par le Hollandais Marijn Kremers. Mais le jeune Français a également eu le droit à sa chance en F4, suite au désistement de Kremers en faveur du championnat du monde de karting, ce week-end. Il a donc officiellement débuté en championnat de France de Formula 4, lors de trois manches.

“Être appelé de la sorte pour faire mes débuts dans le championnat de France de F4 a été une incroyable surprise. Depuis ma place de vice-champion du Volant FEED l’an passé, je n’ai pas cessé d’y croire, et même si la COVID a bouleversé la saison 2020, je me tenais prêt pour la moindre opportunité.

Je suis ravi d’avoir pu rouler au Paul Ricard, même si je suis un peu déçu des résultats. J’aurais pu faire un peu mieux, je pense, malgré l’absence de roulage depuis des mois. Je n’ai même pas fait de karting cette année. Mes derniers roulages remontent à février et à novembre dernier. J’ai quand même pu montrer de belles choses, dans des conditions de pistes très difficiles. Dans la course 1, j’ai émergé sixième au premier virage, et j’ai pu résister pour finir 8e. En course 2, sous la pluie, alors que j’étais troisième sur la grille, j’ai complètement loupé mon départ, et je me suis retrouvé 12e. En bataillant, j’ai pu remonter 8e. Enfin, en course 3, j’ai largement amélioré mes chronos, pour finir dans la même seconde que les leaders, très expérimentés en plus.

Je remercie FEED Racing, Jacques Villeneuve et Patrick Lemarié pour l’opportunité qu’ils m’ont donnée, et à la FFSA pour l’accueil qu’ils m’ont réservé  pendant cette manche varoise. J’espère pouvoir bientôt démontrer de nouvelles belles choses.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 18 =

Scroll to top